Sélectionner une page

Vous venez de vous lancer ou vous projetez de vous lancer dans l’aventure entrepreneuriale?

Comme vous, j’ai aussi fait le choix d’être entrepreneure, mais je dois vous dire que les débuts ne sont pas toujours faciles. Mais comme on dit, c’est en forgeant que l’on devient forgeron !

Et puis entre nous, des erreurs,  qui n’en fait pas ?  Au contraire, il est essentiel d’apprendre ses erreurs et de mettre en place des actions afin de rebondir rapidement.

C’est pour cela que je partage avec vous dans cet article, les erreurs que j’ai commises à mes débuts ou que j’ai vu d’autres entrepreneurs commettre.

 

1- S’isoler après la création de son entreprise 

Lorsque j’ai créé mon entreprise, j’ai commencé par travailler seul chez-moi. J’avais toujours une très bonne raison de rester chez-moi, je devais finir mon site web, travailler ma communication, ou encore mille et une autres choses.

Mais Il faut dire que j’étais d’une nature assez timide et l’idée d’aller affronter le monde dehors ne me réjouissait guère.  Seulement, au bout de plusieurs mois, non seulement aucun client ne tapait à ma porte, en plus je me suis retrouvée complètement isolée.

Et c’est à ce moment là, que j’ai compris qu’il devenait urgent de sortir de chez-moi !

Alors, j’ai fait une liste de lieux, d’associations, de groupes d’entrepreneurs … et j’ai commencé à participer à des déjeuner de présentations…etc. Vous ne pouvez même pas imaginer le bien fou que ça fait de parler à des êtres humains après plusieurs mois d’isolement.

C’est comme ça que j’ai commencé à rencontrer du monde. J’ai découvert des partenaires avec des compétences complémentaires aux miennes. Puis nous avons commencé à travailler ensemble et à nous recommander mutuellement.

Et puis, au bout de quelques semaines mon carnet de contact commencer à se peupler, et les commandes ont commencé à arriver.

Donc, si comme moi, vous êtes de nature timide ou introverti, ne vous isolez surtout pas.

Même si ça peut vous paraître dur au début de parler de votre activité, vous allez très vite progresser. En plus, ça peut vous permettre de gagner vos premiers clients

 

2- Ne pas prospecter

On sait tous que c’est l’une partie des tâches les plus décourageantes pour une entrepreneur débutant et pas assez en confiance. Mais elle est hélas incontournable. Car avant que la graine ne prenne et que le bouche à  oreille ne se mette à bien fonctionner, il faut passer par la prospection.

Il faut au moins consacrer une journée entière par semaine à la prospection, appels téléphoniques, mails, relances …etc.

Et surtout ne pas se décourager, lorsqu’on essuie des refus ou des barrages.

 

3- Ne pas réseauter

Aujourd’hui pour développer son activité, il est indispensable de faire jouer le réseau. Il est plus facile de choisir son prestataire de service ou son fournisseur lorsque ce dernier nous a été recommandé par une personne de notre entourage.

Cela nécessite donc, de connaitre les bonnes personnes, de  se faire connaître,  en échangeant des services, en donnant des conseils, ou encore en partageant des astuces.

Bref, réséauter vous permettra de prospecter sans en avoir l’air et de vous faire une image positive autour de vous et de développer rapidement votre carnet de contact.

 

4- Ne pas parler de son activité autour de soi

« Alors t’en es où ? » « Qu’est ce que tu fais exactement ? » « T’as des clients ? » ou « Ton activité ça se développe ? ».

Ce sont des questions qui peuvent parfois nous mettre mal à l’aise  lorsqu’on débute et qu’on n’a pas encore de clients.

Mais il ne faut surtout pas les vivre mal, au contraire voyez là l’occasion d’expliquer votre travail à votre entourage. En plus, qui nous nous connait mieux que notre entourage pour nous recommander facilement?

Alors, parlez de votre activité avec clarté, et n’hésitez pas demander leur aide si vous en avez besoin.

Prenez-le  comme un exercice qui vous permettra de roder votre présentation, et améliorez-le et prenez du plaisir à parler de votre activité. Vous verrez que le jour où vous serez en face d’un client potentiel, vos mots viendront tous seuls.

 

5- Prendre n’importe quelle mission

On est souvent tenté, lorsqu’on débute d’accepter toutes les missions qui se présentent à nous. Et pourtant parfois ça peut nous jouer des tours. S’il est vrai que l’on gagne de l’expérience par la pratique, il est aussi vrai que l’on peut se passer de certaines expériences qui pourraient facilement ébranler notre confiance fragile d’entrepreneur débutant.

Réfléchissez avant d’accepter une mission, ne vous engagez jamais sur un coup de tête ou pour de mauvaises raisons.

 

6- Pratiquer la politique des prix bas

L’une des erreurs de l’entrepreneur débutant est de brader ses prestations pour attirer les clients. Même si on travaille dans un secteur très concurrentiel, il existe plusieurs façons de se démarquer de ses concurrents sans massacrer ses prix. Par exemple proposer des prestations de meilleures qualités, mettre en avant le service après-vente…etc.

Des prix trop bas contrairement à ce que l’on pourrait croire peuvent faire fuir les clients au lieu de les appâter. Quand on sait que low-cost rime rarement avec qualité.

Alors assumez vos prix, et sachez les défendre en mettant en avant les points forts de vos produits ou vos services. Et gardez en tête que même si vous sacrifiez vos tarifs, les clients qui ne sont pas prêts à payer, les trouveront toujours chers.

 

7- Sous-estimer la charge d’un projet

Voici une erreur qui revient trop souvent : sous estimer sa charge de travail. Par exemple au lieu de 4 mois on estime le projet à 2 mois. Mais c’est normale parce qu’on débute et c’est avec l’expérience qu’on saura estimer correctement les délais d’un projet.

Pour éviter de se retrouver avec des délais insuffisants, et peut-être même à perdre de l’argent, il faut multiplier par deux les délais, quitte à faire une réduction.

Gardez à l’esprit qu’il vaut mieux surestimer le projet et terminer plutôt que l’inverse, car professionnellement votre image ne sera pas la même.

 

8- Ne pas limiter le périmètre de ses missions

Une erreur qu’on aussi a tendance à commettre lorsqu’on débute, c’est de ne pas bien définir les contours du projet.

Vous devez définir dès le début  toutes les fonctionnalités incluses dans la prestation et en accord avec le budget du client, et celles qui n’en feront pas parties. Plus tôt vous clarifiez tout ça et mieux se passera votre projet.

Il est très important de faire savoir à votre client, ce à quoi il aura droit pour le tarif qu’il veut payer.

 

9- Ne pas faire de devis, ni de contrat

Le devis  et le contrat protègent à la fois le client et le fournisseur. Il reprend toutes les fonctionnalités, offres, et services inclus dans la solution.

Même si vous vous êtes mis d’accord sur le prix, il ne faut jamais travailler sur un projet sans avoir établi de devis. C’est dans le devis que vous précisez ce que vous allez faire pour votre clients, les services, les fonctionnalités, et combien ça va lui coûter. Il est donc,  plus qu’impératif qu’il prenne connaissances de ces éléments avant de commencer.

Un des risques peut être le refus de payer après la livraison, et vous aurez fait le travail pour rien.

 

10- Ne pas consacrer du temps aux tâches administratives

La création d’entreprise entraine un certain nombre de taches administratives telles que la tenue d’une comptabilité, le livre de recette, la déclaration des revenus, les contrats de travail…etc.

Ce sont certes des tâches pas très fun, mais vous êtes obligé de les gérer, alors autant leur consacrer du temps au lieu de se retrouver à les gérer  dans l’urgence.

 

11- Ne pas organiser son travail

La vie d’un entrepreneur est souvent en dents de scie : des périodes de forte charge de travail suivi de périodes très creuses.

Pour éviter de vous  retrouver submerger, il est important de savoir vous organiser, prioriser et anticiper certaines tâches afin d’équilibrer la charge de travail sur la durée.

 

12- Ne pas consacrer du temps à la formation

Il faut toujours réserver du temps à la formation, car, personne n’a la science infuse et les choses évoluent rapidement surtout dans les professions intellectuelles.

Pour ne pas vous retrouver à proposer  des solutions obsolètes, à vos clients, gardez toujours un temps pour vous formez aux nouveaux outils, et aux nouvelles pratiques.

 

13- Ne pas consacrer du temps à la veille

L’évolution de votre marché, vos concurrents, vos fournisseurs, vos clients, les tendances…etc , ce sont éléments indispensables dans la vie de votre entreprise.

Ce sont des données qui vous permettront de définir ou  d’adapter votre stratégie, de changer votre cible, d’adapter vos produits, de redéfinir votre offre de service, ou de vous repositionner…etc.

Il est donc impératif de rester informer de ce qui se passe autour de vous.

 

14- Ne pas avoir d’identité visuelle

L’une des premières choses à faire lorsqu’on crée son entreprise c’est de créer son identité visuelle. Vos clients et vos prospects se souviennent de vous  en vous associant à l’image de votre logo. De plus votre logo résume en une image vos valeurs et votre message.

 

15- Ne pas être présent sur internet

Aujourd’hui être sur internet est incontournable si on veut réussir à développer son activité. Avoir un site internet est le premier pas incontournable à faire pour être présent sur internet. Quel que soit votre budget, vous pouvez trouvez des solutions qui répondent à votre besoins. L’offre est très large, et va des sites gratuits aux sites sur-mesure en passant par des sites CMS.

 

16- Ne pas respecter ses engagements

Il suffit de peu de chose pour ternir votre image et la confiance que peuvent avoir vos clients en vous. Il faut donc faire très attention à respecter vos engagements. Lorsqu’on s’engage à envoyer un mail, ou à faire un travail, ou tenir des délais, il faut tout faire pour y arriver.  Car, n’oubliez pas que si le réseau est le moyen le plus rapide pour  se faire connaitre, c’est également le moyen le plus rapide pour répandre un avis négatif sur vous.

 

17- Ne pas soigner son image

Il est inutile de vous dire qu’en tant que  chef d’entreprise, vous  véhiculez  l’image de votre entreprise. L’idée n’est pas de se mettre en costume, ou en tailleur, mais simplement de soigner sa présentation.

Habillez-vous sans être vulgaire, ni trop rigide mais attachez-vous à être présentable en toute circonstance. N’oubliez pas que le dicton l’habit ne fait pas le moine n’est pas valable dans le milieu professionnel.

 

18- Ne pas soigner ses relations professionnelles

Quelle que soit votre relation avec votre entourage professionnel, il faut toujours rester poli et courtois dans toutes les  circonstances. Que vous refusiez un contrat, ou que vous travailliez avec un client difficile, vous devez défendre votre position, mais en restant courtois.

19- Se décourager trop vite

« Peu importe le temps que ça vous prend pour gravir une montagne, l’essentiel c’est qu’arrivé au sommet la vue est la même pour tout le monde ».

La création d’entreprise n’est pas une aventure facile. C’est un parcours où, il y aura des moments de joies intenses, des moments difficiles, des défis à relever, des doutes, de la fierté…etc. Mais il ne faut pas se décourager, car au final quand on y arrive la fierté vaut tous les sacrifices.

 

20- Ne pas déléguer quand il faut

Un chef d’entreprise est un chef d’orchestre, il doit gérer énormément de choses. En plus de son travail, il doit gérer : la prospection, la comptabilité, la communication, les taches administratives…etc.

Et le temps qu’il passe à faire toutes ces tâches, c’est un temps qu’il ne passera pas à faire son métier et à créer de la valeur.

Si vous avez les moyens de déléguer les tâches qui ne vous apportent aucune valeur ajoutée, ça ne sert à rien de vous entêter à vouloir les gérer vous-même : Déléguez-les !

Par exemple, ça ne sert à rien absolument à rien de vouloir créer vous-même votre site web, alors que vous pouvez déléguer cette tâche à un prestataire, et consacrer ce temps à votre véritable travail, vous y gagnerez beaucoup plus.

 

21- Ne pas travailler sa communication

Quelle que soit la taille de votre entreprise ou votre secteur d’activité, il est important d’établir un plan de communication et de le mettre en place. Parce que tout simplement, on vit dans un monde où la concurrence est rude, et que si vous ne le faites vos concurrents le feront  et auront une longueur d’avance sur vous.

 

22- Ne pas automatiser certaines tâches répétitives

Que ce soit pour gérer votre comptabilité, vos factures, vos devis, vos envoie de mails massifs, il existe des centaines d’outils qui vous permettront d’automatiser ces tâches et de gagner du temps.

Encore une fois,  l’offre est très large et va des outils gratuits aux payants et quel que soit votre budget, vous pourrez trouver votre bonheur.

 

23- Ne pas capitaliser sur son expérience

Nous commettons tous des erreurs, mais le plus important est de rebondir et de capitaliser sur son expérience. C’est ce qui nous permettra de savoir, ce qui fonctionne de ce qui ne fonctionne pas, ce qu’il faut améliorer et ce qu’il faut éviter.

 

Inscrivez-vous à notre newsletter

Souhaitez-vous recevoir les derniers articles, guides ou les dérniéres vidéos du JDE.

Nous n'envoyons pas plus de 2 mails par mois. 

Le journal d'une entrepreneure : Conseil expérience et partage

Merci de votre inscription, Un mail vous a été envoyer il vous suffit de cliquer sur le lien pour confirmer votre inscription.

Share This

Share this post with your friends!